mardi 13 mai 2014

Paroles de femmes

crédit photo Maï Hua - SuperByTimaï

On trouve parfois sur les blogs de sublimes choses, des femmes qui parlent de sensibilité simplement, sans fausse pudeur, avec beaucoup de douceur et de candeur.
Si j'ai envie de vous faire découvrir ces deux blogs aujourd'hui, c'est que je pense que la parole de ces femmes est importante, compte dans notre société et qu'elle contribue à transformer positivement le regard des femmes sur elles-mêmes. D'avantage, peut-être, que les magazines parce qu'elle est incarnée par des filles "normales". 

Le premier blog est celui de Mina, une bloggeuse algérienne, une belle notoriété dans son pays, une jolie rencontre il y a quelques années, un vrai coup de cœur !
Sur son blog "Jeune Vie Algéroise" elle partage avec beaucoup de recul et d’autodérision, pêle-mêle des petits moments de son quotidien et des sujets plus sérieux. Cette fille a un talent fou, j’aime son ton parfois drôle et incisif quand elle décrit la société algérienne, parfois mélancolique et poétique quand elle fait parler les silences.
Nul besoin de partager sa culture pour se sentir concernée, derrière ses petites anecdotes ou ses prises de position, c'est d'elle qu'elle nous parle, de ses rêves, de sa quête. Ses phrases, au-delà de leur sens et au-delà des mots, viennent directement percuter nos émotions.

Voici un extrait d’un de ses derniers posts, vous pouvez le lire intégralement ici.
« La nuit des contes finie, on a marché doucement dans la grande rue presque vide. On a eu peur de voir des rats par terre, on les a craint en fixant le bord du trottoir. Puis on a décidé que c’était bête et qu’il valait mieux lever la tête au ciel.
Y a rien qui ronge ou qui rampe en haut, que des choses qui volent et qui filent. Et des anges, et des anges.
Et la vie qui glisse. »

Le deuxième blog qui me touche est celui de la célèbre bloggeuse parisienne Maï, color designer de son métier, auteure du blog "Super By Timaï". Je vous avais déjà parlé d’elle ici. Elle partage sur le net sa conception de la beauté qu’elle voit partout. Pas une beauté classique et maîtrisée, mais une beauté faite de singularité, de tâtonnements, de grâce, de féminité, de différence, d'ouverture et de partage.
Cette fille dégage une joie de vivre et une bienveillance incroyable ! Elle a un don, celui de savoir toucher ses lecteurs par ses mots, sa façon de parler de choses toutes simples qu'on a tendance à taire et d'inspirer une grande vague d'amour et une empathie immédiate.

Dans ce post qui date d’hier, j’aime sa jolie définition des larmes de joie.
« Alors, pourquoi les émotions, même heureuses, font elles pleurer? Pourquoi on rit pas? Tout simplement. Est ce forcément un chagrin? Un chagrin qui aurait trouvé le moyen de s’exprimer? Grâce à un peu de beauté justement? C’est peut être ça une émotion, un chagrin qui devient beau? »

8 commentaires:

  1. Tu as réussi à mettre en mots ce que je ressens en vadrouillant sur des blogs comme ceux de Mai et de Mina :)
    F.
    http://coral-and-mint.blogspot.com/

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour Carine, J'ai pour habitude de visiter votre blog pour voir si vous aviez du nouveau. C'est ce que j'ai fait à l'instant. Mais connaissant JVA et MAï, je crois que c'est moi , du coup, qui vais vous proposer un beau billet que j'ai découvert...

    RépondreSupprimer
  3. Attendez, vais voir si je peux vous poster cela!

    RépondreSupprimer
  4. pas évident en fait.
    Bref, ça s'appelle Catachrèse, et le profil facebook du bloggeur c'est Elbesbass Bass'la. Ne me demande pas ce que c'est hahaha!!
    Voilà, moi j'ai aimé et je partage. Ptete aimeras-tu.
    bonne continuation!

    RépondreSupprimer
  5. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  6. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer